blog

Paroles de sportif avec Christophe C.

Christophe pendant ses séances de sport

XFit : Raconte-nous un peu comment tu as découvert et commencé à XtremFit. Qu’est-ce qui t’a poussé à franchir le pas ?

Christophe : “Je me suis inscrit avec Nelson, mon meilleur ami. Au début, on calait nos plannings pour venir ensemble à la salle. On se motivait l’un l’autre. On se disait qu’en vieillissant, on s’empâtait un peu. L’idée c’était de se mettre en forme et compenser les excès qui avaient de plus en plus de mal à s’effacer. Puis, il a commencé à faire des infidélités en prenant des coachings perso en douce qu’il croyait que je ne savais pas… puis il a commencé à faire des apéros différents… puis comme il n’a pas un mental de chips comme moi et comme il est carrément plus sérieux niveau « excès »… bah il devient taillé, ce salaud… heureusement, il reste pas très grand et je peux encore le vanner mais s’il continue dans sa lancée, je vais vraiment commencer à craindre qu’il me soulève en mode « arraché »… donc y aller avec son meilleur pote, c’est bien mais y a des risques. Je préviens.”

“Et j’ai pu voir que je n’étais pas le seul de la salle à être content pour moi. C’était cool !”

XFit : Parle-nous de tes premiers jours ou de tes premières semaines. Quels ont été les défis auxquels tu as été confronté(e) et comment te sentais-tu à ce moment-là ?

Christophe : “Mon premier défi a été de terminer une séance. J’ai réussi à la troisième. Puis, j’ai eu envie de réussir à faire une traction. Une vraie. J’ai eu beaucoup de conseils, des exercices extra-cours collectifs et, un beau jour, elle est passée ! Et j’ai pu voir que je n’étais pas le seul de la salle à être content pour moi. C’était cool ! C’est à ce jour ma plus grande fierté (y’a ma femme et mes filles aussi mais la traction, c’est pas rien ! 😂). Réussir à passer un nouveau mouvement c’est une sensation incroyable. Bien mieux que de réussir à faire plus de répétitions ou de charger plus lourd. Je vous le souhaite à tous !

Après, évidemment, les premières semaines, notre corps nous rappelle tous les jours, dans les gestes du quotidien, tous les muscles qui ont pu s’activer durant la séance précédente (même si elle date d’une semaine). Par exemple, je trouve incroyable comme les toilettes peuvent nous sembler si basses tout à coup… vous comprendrez…”

XFit : Comment ta relation avec XtremFit a-t-elle évolué au fil du temps ? Quels sont les moments forts ou les leçons apprises que tu aimerais partager ?

Christophe : “Au début, c’était une véritable contrainte de réussir à caler dans le planning les séances. Aujourd’hui, ça n’est toujours pas simple mais je sens que c’est nécessaire. Ça me permet d’évacuer pas mal de stress.”

“Au regard de ma famille et de ma morphologie, je ne pensais pas que mon corps pourrait changer.”

XFit : Actuellement, quels sont tes objectifs et sur quoi te concentres-tu ?

Christophe : “Aujourd’hui, j’aimerais réussir à faire 3 séances par semaine, au moins une semaine sur deux. C’est déjà un beau défi.

Puis j’aimerais réussir à débloquer un nouveau mouvement. Je ne sais pas encore lequel mais ce serait cool. Ou faire 10 tractions propres ! Ou arracher 60 kg… ou juste en imposer plus que mon meilleur ami pour continuer à le vanner sereinement… 🙂

Continuer à travailler et à prendre de la masse musculaire. Je suis certainement le seul à le voir mais j’ai le sentiment que ma silhouette a un peu évolué. Au regard de ma famille et de ma morphologie, je ne pensais pas que mon corps pourrait changer. Je pensais que c’était une fatalité. Et même si ce n’est que dans ma tête, même si je suis le seul à le voir, c’est peut-être un détail pour vous, mais pour moi ça veut dire beaucoup !

Dans l’idéal, il faudrait certainement que je sois aussi rigoureux que Nelson… mais je suis pas prêt… puis moi je suis grand de toute façon. 🤣😂”

“Si tu as tout donné, t’as toutes les raisons d’être fier.”

XFit : Si tu devais donner un conseil à quelqu’un qui est juste au début de son parcours XtremFit ou qui hésite à se lancer, quel serait-il ?

Christophe : “Au début, j’ai eu peur de ne pas être à ma place… j’étais trop éloigné du sport… alors venir dans une salle, en petit groupe, j’ai eu peur du ridicule. Dans un monde où les plus costauds se tireraient la bourre. Venir avec mon pote m’a aidé. Mais très vite, j’ai compris que ce n’était pas l’esprit de la salle. Le seul contrat qui compte : dépasse-toi ! Peu importe combien de répétitions ou quel poids. Si tu as tout donné, t’as toutes les raisons d’être fier.”

Complétez ce formulaire pour commencer à vous entraîner >>

La première étape vers votre nouveau vous!

Nous utilisons des cookies pour améliorer votre expérience sur notre site en mémorisant vos préférences et le nombre de vos visites. En cliquant sur « Accepter », vous autorisez l’utilisation de TOUS les cookies.

Pour en savoir plus sur l’utilisation des cookies, consultez notre Politique en matière de cookies.